bg-jumbotron

Garantissez la réussite de votre Ad’AP grâce à Citae

L’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) est obligatoire pour tous les propriétaires ou exploitants d’Etablissements Recevant du Public (ERP) qui ne respectent pas encore l'obligation d’accessibilité.

Cela fait plus d'un an que les dossiers Ad’AP aurait dû être déposés. Depuis lors les services instructeurs, suivant les directives de la Direction Ministérielle à l’Accessibilité, ont continué à accepter les dossiers retardataires, ils peuvent d’ailleurs encore être déposés sous réserve de justifier le retard. Cependant la clémence de l’administration ne sera éternelle et les sanctions prévues dans le Décret n°2016-578 du 11 mai 2016 « relatif aux contrôles et aux sanctions applicables aux agendas d’accessibilité programmée pour la mise en accessibilité des ERP et des IOP» seront rapidement appliquées à ceux qui n’auront engagé aucune démarches de mise en accessibilité de leurs bâtiments. N’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous accompagnons à débuter ou poursuivre votre processus de mise accessibilité de vos bâtiments.

Attention au démarchage agressif et menaçant !

Nous relayons un message des instances publiques pour vous inviter à la plus grande vigilance autour de vos Ad’AP. Certains prestataires visiblement mal intentionnés, se font passer pour des organismes officiels. Méfiez-vous de leurs méthodes jugées agressives, et surtout ne donnez jamais vos coordonnées bancaires par téléphone.

Cliquez ici pour plus d'information

Contactez-nous

Le formulaire contient des erreurs :

Les 6 points de vigilance

Pensez à vérifier votre bail pour répartir les travaux entre gestionnaire et propriétaire

L'Ad'AP engage les parties à hauteur de la répartition des actions et travaux à réaliser pour rendre accessible l'ERP. Ce dernier peut être déposé, en fonction du bail, par le propriétaire ou le locataire voire les deux parties dans le cas d'un partage des travaux.

Vérifiez l'exhaustivité et la fiabilité des données existantes

L'Ad'AP nécessite une planification dans le temps et un engagement financier des travaux à réaliser. Pensez à vérifier que vos diagnostics sont conformes à la réglementation et qu'ils sont suffisamment détaillés et complets. En cas de doute, les faire vérifier par un organisme compétent avant tout dépôt.

Déposez votre Ad’AP pour éviter les sanctions financières

Le délai de dépôt d’Ad’AP est passé, le décret formalisant les sanctions est effectif depuis le 11 mai 2016 mais il vous reste encore quelques mois pour rendre votre dossier. Afin d’éviter les sanctions, engagez votre démarche dès à présent. En cas de patrimoine complexe, de difficultés financières, ou de cas spécifiques, nous pourrons effectuer une analyse précise de votre situation.

Obtenez une dérogation grâce aux solutions d'usage équivalent

Des demandes de dérogation peuvent être accordées dans des cas très précis liés à des problématiques techniques, de topographie ou des difficultés financières. Les solutions d'usage équivalent sont parfois la solution.

Échelonnez vos travaux dans le temps

L'obtention d'une ou de plusieurs périodes de 3 ans est envisageable en fonction notamment de la complexité du patrimoine immobilier à rendre accessible. Un accompagnement permet d'obtenir le plus juste échelonnement pour vos travaux.

Suivez l'évolution de vos travaux

Une fois l'agenda validé par le Préfet, un suivi régulier de l'avancement de vos travaux est demandé. La mise en place d'outils de suivi et de reporting est nécessaire pour tenir vos engagements sous peine de sanctions financières applicables depuis la sortie du décret du 11 mai 2016.

N’oubliez pas que le dépôt d’un "Ad’AP patrimonial" n’est qu’une première étape, une autorisation de travaux pour chacun des sites de votre patrimoine devra être déposée, selon le rythme du planning que vous avez fourni à l’administration.

Félicitation !
Votre demande a bien été envoyée.